La méditation pour lutter contre l'anxiété


Je vous parlais dans ce billet de mon tempérament très angoissé au quotidien. Dans ma recherche de solutions naturelles pour lutter contre l'angoisse, à l'époque où je cherchais à me défaire du traitement médicamenteux, je me suis forcément intéressée à la méditation. On en entend de plus en plus parler ces dernières années, et si j'étais au départ assez réticente, j'étais aussi assez désespérée pour essayer n'importe quoi. Et j'ai été sincèrement surprise des résultats. 
C'est grâce au Podcast "Grand bien vous fasse" que j'ai pu entrevoir l'aspect scientifique de la méditation. Dans ce dernier, le psychiatre Christophe André participe régulièrement, et il prône l'usage de la méditation en pleine conscience en milieu hospitalier. Selon ses propres mots : 
La pleine conscience consiste à intensifier sa présence à l'instant, à s'immobiliser pour s'en imprégner, au lieu de s'en échapper ou de vouloir le modifierpar l'acte ou la pensée.

Qu'est-ce que la méditation ? 

Il existe de nombreuses définitions différentes, et différentes sortes de méditation. Mais celle qui m'intéresse est la méditation de pleine conscience. Il s'agit globalement de s'arrêter quelques instants pour observer ce qui se passe en soi, prendre conscience des émotions, des sensations, des pensées qui nous traversent. Il ne s'agit pas de les juger ou d'essayer de les changer, seulement de se faire observateur objectif. Il existe des centaines de façons de faire différentes, et c'est à vous de trouver celle qui vous correspond le mieux. 

Gérer l'anxiété et/ou la dépression

Je vous parle de ça en premier parce que c'est le sujet qui m'intéressait personnellement. A ce jour, de nombreuses études scientifiques démontrent les effets positifs de la méditation pour lutter contre le stress ou l'anxiété. En fait, cela est surtout basé sur le fait que l'anxiété et le stress correspondent à une tendance qu'ont les gens à ruminer. On ressasse, consciemment ou non, un grand nombre de pensées négatives qui finissent par polluer complètement notre esprit. On est rarement pleinement dans l'instant présent, les soucis professionnels nous suivent à la maison, on s'inquiète du futur, on passe notre temps à envisager des scénarios catastrophes ou à craindre de ne pas parvenir à réaliser quelque chose à temps. 

La méditation permet de reprendre le contrôle de ses pensées. En les observant de façon objective, sans chercher à les analyser, on les laisse seulement passer sans s'attarder sur ces dernières. Dans un état méditatif, elles n'inspirent plus de crainte ou d'angoisse, ces pensées sont bien présentes mais deviennent neutres. En fait, le principe est d'accepter que nous sommes maîtres de nos pensées, et qu'il ne revient qu'à nous de leur donner de l'importance ou non. Une étude démonte d'ailleurs que vingt minutes de pratique journalière permet de diminuer les troubles anxieux. Lors de mes séances de psychothérapie, ma thérapeute m'avait parlé de méditation sans employer ce terme, et je n'avais pas réalisé à l'époque qu'il s'agissait de ça : elle m'avait dit, en cas de stress, de prendre le temps de fermer les yeux et de me concentrer sur les sensations ressenties, de les laisser venir sans chercher à les enrayer. En fait, elles vont refluer d'elles-mêmes, parce que la partie de mon esprit qui se concentre sur ce stress n'est pas stressée. Ça fonctionnait très bien, sauf en cas de réelle crise d'angoisse, je dois l'admettre. 

Il y a une phrase de Matthieu Ricard qui me parle beaucoup : 
Dites-vous que s'il y a une solution, il n'est pas nécessaire de s'inquiéter, et s'il n'y a pas de solution, il est inutile de s'inquiéter. 
Comment pratiquer la méditation ?

Si vous habitez dans une ville qui propose des cours de méditation, je vous conseille vraiment de vous inscrire, ne serait-ce qu'une fois pour voir ce dont il est question. Je pense qu'on est toujours mieux guidé par une personne en chair et en os que par une vidéo sur internet. Malgré tout, comme ce n'était pas mon cas, j'ai du me renseigner sur des méthodes alternatives, c'est notamment ainsi que j'ai découvert l'application Mind

Cette application, gratuite, vous propose différentes vidéos, sur différents thèmes, pour méditer dix minutes par jour. Je crois qu'il y a du contenu payant, mais je ne l'ai pas encore utilisé. En fait, il existe de nombreuses applications qui proposent d'aider à la méditation, à vous de voir celle qui vous plaît le mieux, et d'investir ensuite quelques euros quand vous aurez trouvé la méthode qui vous plaît. 

J'aime la méditation guidée, je pense que c'est nécessaire pour les débutants, mais pour vous donner une idée, je vais vous expliquer comment peut se dérouler une séance. Il suffit de s'asseoir confortablement, vous pouvez aussi vous allonger mais vous risquez de vous endormir et ce n'est normalement pas le but recherché. Ensuite, vous pouvez vous concentrer d'abord sur votre respiration, ce qui vous permet de faire le vide dans votre esprit et de vous apaiser. On vous invite souvent à prendre conscience de votre corps en faisant ce qu'on appelle un "scan". C'est-à-dire que vous allez passer en revue toutes les parties de votre anatomie, de la pointe des orteils jusqu'au haut du crâne, en essayant de les détendre une à une, ou bien justement de prendre conscience des douleurs ou inconforts que vous pouvez ressentir. Il s'agit surtout de reconnecter avec votre corps, et d'être moins focalisé sur vos pensées. 

Il existe également un Podcast, et vous savez que je suis fan, présenté par Christophe André et qui s'appelle "Trois minutes à méditer". Il s'agit d'une introduction à la méditation de pleine conscience. L'émission date de 2016, mais elle est toujours disponible en ligne. 

Si vous avez un tempérament anxieux, ou bien que vous avez du mal à vous concentrer ou à prendre du temps pour vous, c'est vraiment une pratique que je vous conseille. Il ne coûte rien de l'essayer, et au départ elle peut ne demander que quelques minutes chaque jour. 

Aucun commentaire